Street Art #1 : Zilda

C’est en me promenant dans les rues de Rennes que j’ai découvert le travail de Zilda, mais sans savoir, à l’époque, qui était l’auteur de ces pochoirs de personnages rennais : ci-dessus le bouquiniste Corre, que l’on voit régulièrement à l’entrée de sa boutique, en pleine lecture. Je suis également tombée sur le portrait d’un guitariste de rue près d’un bar de la place Hoche.

J’ai mis cette photo sur Flickr (et je l’ai ajoutée au groupe STREETART), Zilda a tagué la photo et m’a permis de découvrir le reste de son travail.

Parcourant les villes du monde entier (Lisbonne, Rome, Paris…), Zilda introduit dans l’espace public des figures mythologiques ou extraites de la  littérature, des scènes de film, pistonnées dans un univers urbain implacable. Ainsi, une gravure de Dochy datant de 1888 intitulée L’amour juge de la beauté, se retrouve à côtoyer ordures et pigeons dans le 10ème arrondissement de Paris :

[Galerie Flickr]